SITE EN COURS D'EXECUTION 

   


 
_________________________________________________________________________________________________________________

     FRANCESC BORDAS

       Si  la  peinture  doit  représenter  une  vision  du  monde  ou  la  vision  de  celui-ci  à  travers  le regard  de  l’artiste,  Francesc  Bordas  nous  montre  un  monde  en  évolution  et transformation. Un e   relation   quotidienne   entre  l’homme  et  la  symbolique  d’une  série  de  géométries  ,  de référents  abstraits ,  qui  nous  entourent  et  qui nous  interpellent.
       Aujourd’hui   nous  sommes  envahis   d’écrans  qui  définissent  «  l’image »  de  l’humanité,  mais  tout  autour  il  y  a  des  espaces,  murs  - panneaux  etc…,    provisoires  ,  qui  masquent  ou  anticipent  des  nouvelles  images  ou  nouvelles  transformations.   Ce  sont des  espaces  singuliers,  qui  au  premier  abord   se  transforment  en  représentations  abstraites  avec  des  signes,  des  traces  et  des  « notations  rythmiques »   à  échelle humaine.
      Ces  images    créent  un  rapport  entre  l’émotion  du  regard  et  la  partie rationnelle de  l’homme. Une  géométrie  de  la  raison  qui  nous  ouvre :  d’un  coté,  une  lecture  subjective  des  codes  ou « écritures  étranges »,  et  d’autre  part,  un  rappel   à  revivre  autrement  (sans retour)  certaines  utopies  artistiques,  qui  ont  laissé  des  traces  culturelles  et  sociales  dans  notre  mémoire  collective.  
      La  représentation  de  cela ,  dans  l’œuvre de  Francesc  Bordas  est  un  exercice  risqué , parce que  ses   peintures  sont  portées   à  un  point  ou  la notion  de  tableau  pourrait  disparaitre.
      Seule  la  propre  autonomie  et  la  force  perceptive  de  ces  éléments  peuvent le sauver.                                                                                                                                                                                                                                                                      
      Des  éléments  visuels  qui  sont   formellement    à   l’image  de  Soto, Hartung , Fontana…. .    Francesc Bordas   leur  enlève  tout   dogmatisme,   et  nous  propose  une  aventure  du  regard,  ou  le   tableau  devient   écran,  et  en  même   temps    une  machine  symbolique  de  la  représentation  de  lui-même.



  « …..Aussi abstraits que peuvent sembler les paramètres rationnels avec lesquels travaille, Bordas les soutient par une sensibilité tellurique incontestée,  persistent dans sa personnification des interrogations humaines .»
John K. Grande – Critique d’Art - Galerie Occurrence – Montréal-Canada
 
« …..Aventure étonnante que celle de sa fascination pour l’essence des espaces intimes métamorphoses. La rigueur des lignes attirent, rassurent, les fluides flexibles, souples retiennent, charment : éminemment musique,
profondément poésie. »
G. Léo – Salon D’Art Contemporain Saint Mandé - Paris